PROJETS

2019-2010

En 2010 un groupe d’anciens prisonniers
russes se rend en Allemagne visiter le
camp de concentration de Buchenwald.
Venus raconter leurs souvenirs à des lycéens, ils
précisent l’impossibilité de raconter ces mémoires
en Russie sous l’époque soviétique. Depuis la
chute du communisme se sont construits des
groupes, des associations et des musées d’anciens
déportés. Ils ont entamé un travail pour
rassembler ces souvenirs, publier des ouvrages,
participer officiellement aux célébrations.
Considérés comme traites et non comme victimes
ils réclament la reconnaissance de
leur statut de victimes. Considérés comme
des héros les anciens combattants sont mis
à l’honneur, alors que les anciens prisonniers
de guerre continuent à devoir justifier de leurs
emprisonnements et restent invisibles pour
les générations futures.

All photos are copyright protected © Olivier Sarrazin - Reproduction interdite sans autorisation